Mines d'uranium en Xaintrie

Week-end d'information et de formation des 24 et 25 mars 2018

Samedi 24 mars dernier, c’est dans une ambiance fort attentive qu’une centaine d’habitants de Xaintrie se sont retrouvés dans la salle polyvalente de Saint-Cirgues-la-Loutre (19220) pour assister et participer à la conférence-débat sur l’impact des mines d’uranium, animée par Bruno Chareyron, physicien, ingénieur à la CRIIRAD.

Le lendemain - dimanche 25 mars - était consacré à un stage de formation sur la radioactivité et la radioprotection ainsi qu’au fonctionnement des appareils de prise de mesures de radioactivité. Compteurs en main, les participants se sont déplacés sur le terrain pour des exercices pratiques, précisément sur le chemin des Tourelles à Hautebrousse (commune de Saint-Privat), site choisi parmi plus de 70 lieux de Xaintrie pollués par des déchets miniers uranifères radioactifs. Momentanément, le chant des oiseaux a été quelque peu couvert par le grésillement soutenu des ictomètres, plus couramment nommés "compteurs Geiger".

L’association Agir Autrement Pour La Xaintrie avait organisé ces "Deux jours pour s’informer et pour comprendre" autour de la thématique uranifère dans le but de sensibiliser les habitants sur les conséquences liées à l’exploitation en Xaintrie de mines d’uranium entre 1960 et 1990 ainsi qu’à la dissémination ultérieure des stériles miniers* principalement à des fins de remblayage.
 
Ces deux jours se sont déroulés dans un climat détendu, pragmatique et constructif, pour la satisfaction et au bénéfice de tous.


* Les stériles sont des résidus miniers, des matériaux restant après l’extraction des minerais des roches exploitées et qui, dans le cas de mines d’uranium, contrairement à ce que pourrait laisser supposer leur appellation, ne sont pas dépourvus de radioactivité.

Avec Bruno Chareyron, physicien, ingénieur à la CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendante sur la RADioactivité)

Formation théorique à Saint-Cirgues-la-Loutre

Crédits photos : A.A.P.L.X. - Tous droits réservés

Formation pratique en extérieur à Hautebrousse

 DES MESURES CONSIDÉRÉES COMME INQUIÉTANTES 

Les compteurs Geiger ont enregistré un taux de radioactivité 10 à 20 fois supérieur aux normes autorisées.

UNITÉ DE MESURE : le coup par seconde, ou choc par seconde, de symbole c/s ou cps, est une unité de mesure d'émissions radioactives. Ces émissions se mesurent avec un ictomètre.

A.A.P.L.X. - Tous droits réservés

Soir 3 Limousin du 26/03/2018  

Reportage de Jean-Sébastien Tingaud et Pierre Gauthier

Carte (non exhaustive) des déchets miniers uranifères en Xaintrie

Pour zoomer sur la carte,

cliquer dessus et déplacer

la souris pour faire défiler. 

© 2016  Agir Autrement Pour La Xaintrie - AAPLX | Lacan 19430 GOULLES — Tel : 06 08 91 87 26 — contact@agirautrementpourlaxaintrie.fr

Création : Pierre-Jean LESCURE